mardi 27 novembre 2012

Le chat qui... par Lilian Jackson Braun

Pour moi qui adore les chats, je ne pouvais passer à côté de ces romans qui mettent en scène un couple de chats siamois.


Illustration de Louis Wain, qui illustre la plupart des couvertures
des romans de Lilian Jackson Braun

L'auteur :

On sait très peu de chose sur Lilian Jackson Braun (1916-2011), très discrète sur son enfance et son adolescence, elle ne divulguera que très tardivement sa date de naissance. A peine sait-on qu'elle est mariée Earl Bettinger et a 2 chats.
Concernant sa carrière, elle débute comme journaliste dans un journal de Détroit et devient rédactrice de la rubrique décoration d'intérieur du Detroit Free Press durant 30 ans.
Pendant sa carrière elle écrit quelques nouvelles et commence réellement sa série de roman en 1966.
Une petite anecdote, elle a reçu le "prix de la fondation 30 millions d'amis" pour son roman "Le chat qui jetait des peaux de bananes".





Ses romans :

Le style d'écriture est assez classique avec beaucoup de descriptions des lieux, des scènes et de l'atmosphère qui règne dans l'histoire. Le lecteur n'est pas tout de suite plongé dans la résolution de l'enquête car bien souvent elle n'arrive qu'au milieu de l'histoire.
Ne vous attendez pas à trop de rebondissement, des scènes torrides, le milieu dans lequel évolue le personnage principal est plutôt bourgeois et politiquement correct (à première vue).
L'originalité de ces romans se retrouve dans le titre donné au livre, par exemple "Le chat qui disait cheese". Pendant toute l'histoire on essaie de deviner le rapport entre le titre et l'intrigue du roman.
Le personnage principale me fait un peu penser au personnage d'Agatha Christie : Hercule Poirot


Ses personnages :

Lilian Jackson Braun met en scène dans ses romans un journaliste a la retraite, James Quillerman, et un couple de chats siamois Koko (le mâle) et Yom Yom (la femelle).
Il s'agit d'une rencontre un peu improbable entre un journaliste alcoolique et amateur de jolies femmes qui par un concours de circonstance devient milliardaire et 2 chats qui ont la faculté à l'aider à résoudre des enquêtes en le mettant sur la bonne piste de part leur comportement.
 
Pour ma part je lis un roman de temps en temps car le style est quand même un peu répétitifs et parfois un peu lassant quand on en lis plusieurs à la suite.
 
 
 
Il existe un trentaine de livres et le dernier épisode de ce trio était en cours d'écriture lors de sa disparition.

 

A très bientôt dans mon boudoir…

 
Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire